Photos Numériques

C'est à la fin de l'année 2005 que je m'offre mon premier appareil photo numérique, ce sera un Panasonic Lumix muni de son optique Leica. Après ça, je changerai d'appareil tous les 2 ans, lors de mes visites en France, restant volontairement avec des bridges, afin de ne pas m'encombrer de diverses optiques. Après un passage par Nikon et son coolpix décevant, j'ai ensuite opté pour la marque Fuji, son finepix et le XS1 muni d'un capteur légèrement plus grand que la moyenne. Depuis fin 2015, je suis revenu à Lumix, avec son FZ200, muni d'un leica f2.8 constant et me permettant d'obturer jusqu'à 1 minutes, me poussant à me mettre à la photo de nuit.

Mon activité est assez limitée, je ne prends des photos que lors de mes escapades sur la Cordilère des Andes et la Puna, au nord de l'Argentine, et de mon entourage proche. La photographie comme recherche artistique m'est passé de mode. Cependant, je prends toujours autant d'images, et ne cesse même d'en prendre, car j'aime profondément cette expression.

Avec le numérique, le grand avantage, c'est d'avoir un laboratoire à la maison. Je ne peux concevoir la photos sans son petit frère Photoshop, et depuis peu Optics Pro 11. La retouche photo est une phase essentielle et primordiale pour la conception d'une image correcte: d'ailleurs, déjà à la prise de vue, je pense à ce que je ferrai devant le PC. Je m'amuse énormément au traitement noir et blanc aussi, grace au dernier logiciel cité, il est possible de faire des rendus d'une grande beauté, retrouvant presque l'émulsion des pélicules d'antant.

Depuis le numérique, aussi, je me suis mis à la création de panoramas grâce au logiciel Stitcher dans un premier temps et à AutopanoGiga depuis peu. Le format panoramique a ce grand avantage d'exprimer l'immensité dans une plus grande véracité. à ce jour, je dois posséder comme 30000 images dans ce format.

Le grand absent dans tout ça, ça reste le tirage papier. Même si j'en faisais beaucoup à l'époque où je vendais mes images, les laboratoires photos ne font plus trop partie de mes fréquentations. Cependant, j'ai quand même eu le plaisir de voir certaines de mes photos tirées à un format supérieur à 2 mètres, et c'est vraiment impressionnant.


RETOUR